JeuxCollector : Retro Test

Date de sortie française : 2000

Éditeur : THQ

Genre : action

Support : Gameboy Color

Au cours de la deuxième partie des années 90 et jusqu'à la fin de la première moitié des années 2000, une série fantastique américaine qui aurait pu paraître gnan-gnan aux premiers abords va crever l'écran et proposer un nouveau visage aux femmes mais aussi aux monstres. Non, je ne parle pas de X-Files ni même de Sliders (et encore moins de Melrose Place), mais de Buffy contre les Vampires, qu'on a pu voir chez nous le samedi soir sur M6. Dans cette série, on suit la vie presque quotidienne de Buffy Summers, une lycée qui peut paraître tout à fait normal parmi la masse, mais qui a été choisi selon un rite ancien pour devenir la barre de protection de l'humanité contre une armée de monstres qui pullule sans que les humains ne s'en rendent compte, et notamment des fameux vampires : c'est la Tueuse. Vous aurez bien entendu compris que je parle de Buffy contre les Vampires, avec la sublime (mais un poil moins maintenant) Sarah Michel Gellar.

Et figurez vous que dans Buffy contre les Vampires sur Gameboy Color, on incarne Buffy pour aller casser du vampires dans les rues de Sunnydale !

Date de sortie française : 26 mai 2000

Éditeur : Sega

Genre : puzzle multi-joueurs

Support : Dreamcast


Nous sommes en l'an 2000, la Dreamcast vient de s'implanter dans le marché du jeu vidéo avec sa surpuissance incroyable. Mais ce qui fait l'une des grandes nouveautés de ce système innovant à bien des titres, c'est la possibilité d'aller sur Internet avec sa console, et même de jouer en réseau avec des joueurs du monde entier en connectant son modem à sa console via Ethernet. Mais depuis sa sortie quelques mois avant en Europe, la console peine à se démarquer, et sa fonction online est sous exploitée. Sega décide de frapper fort avec un jeu fun, innovant et uniquement orienté vers le jeu multi surtout en ligne, tout en restant accessible à tous. Ce jeu fédérateur, nerveux et qui a hanté les nuits de pas mal de jeunes joueurs n'est nul autre que Chu Chu Rocket !

Date de sortie : 27 juillet 1989

Éditeur : Nintendo

Genre : RPG

Support : Famicom

Depuis l'arrivée en Occident à la fin du siècle dernier sur Nintendo 64 d'un certain Super Smash Bros, les adeptes de Nintendo ont pu faire la connaissance d'un jeune garçon qui joue habilement du yo-yo et qui utilise ses pouvoirs psychiques (et pour l'incarner dans ce jeu, il fallait terminer le mini-jeu des cibles avec TOUS les personnages du jeu, donc autant dire qu'il fallait s'accrocher). Mais personne ne sait exactement qui il est, d'où il vient et qu'est-ce qui lui vaut les honneurs d'être dans une licence aujourd'hui phare sur les consoles de Nintendo.

Le premier opus des SSB était développé par HAL Laboratory, studio qui nous a pondu d'excellents jeux comme les Kirby ou The Adventure of Lolo. Mais ils ont également fait un jeu pour la Famicom, la NES japonaise, qui n'est malheureusement pas sorti de l'archipel (même si une sortie américaine était prévue, et que les deux épisodes suivants ont eu le droit à une sortie en Amérique du Nord), mettant en scène le jeune Ninten : Mother.

Date de sortie française : 28 septembre 1990

Éditeur : Nintendo

Genre : casse-brique

Support : Gameboy

 

La sortie de la Gameboy première du nom a eu un fort impact auprès des joueurs du monde entier : enfin on peut jouer à la console partout, avec des cartouches interchangeables, pour ne pas avoir à se trimbaler plusieurs consoles à la fois comme c'était le cas avant avec les Game & Watch ou les Tiger Electronics. Et bien entendu, qui dit sorti de console, dit line-up, c'est-à-dire une première gamme de jeux qui sort en même temps que la console, afin de proposer de nouvelles expériences aux joueurs. Le jeu d'aujourd'hui en fait parti et, bien qu'il ait été éclipsé par un certain Tetris à la sortie de la console en Europe, reste un très bon jeu du début de la console, et reste un classique aujourd'hui : Alleyway.

Date de sortie: 2001

Éditeur: Capcom / Nintendo / Flagship

Genre: A-RPG

Support: GameBoy Color

Zelda, ce doux prénom évoquant moultes aventures et rêves héroiques à tant de joueurs ... C'est surement la série la plus célèbre et la mieux accueilli par la critique et par le public. Mario n'a pas toujours convaincu, ce qui n'a jamais été le cas d'un épisode de la saga Zelda. Quoi de plus étonnant de la part de Nintendo que de confier à Capcom puis à "FlagShip" quelques épisodes de sa série phare. Alors que vaut Oracle Of Ages ? Nintendo est il le seul à savoir faire du "Zelda" ? c'est ce que nous allons voir.

[RETRO TEST] The Legend of Zelda : Oracle Of Age


jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad